Cérémonie de signature du code de bonne conduite des partis et Groupements Politiques, des candidates et candidats

ALLOCUTION DE LANCEMENT  DE M COULIBALY-KUIBIERT IBRAHIME
Président de la Commission Electorale Indépendante

 

Monsieur le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité,

Mesdames et Messieurs les Vice-Présidents,

Monsieur le Directeur du National Democratic Institut (NDI),

Messieurs les Membres du Bureau,

Mesdames et Messieurs les Commissaires centraux,

Mesdames et Messieurs les représentants des partis et groupements politiques,

 Mesdames et Messieurs les Candidats à l’élection des députés du 06 mars 2021,

Mesdames et Messieurs les Directeurs, Sous-directeurs, Chefs de service,

Chers amis de la presse et des médias,

Mesdames et Messieurs,

(Tout protocole observé)

Nous nous rencontrons, ce jour, pour poser un autre acte civique afin d’apaiser l’environnement électoral et rassurer aussi bien les parties prenantes que nos compatriotes.

Je suis particulièrement heureux de l’environnement dans lequel se déroule cet évènement. Il est en rupture avec le contexte de violences auxquelles la CEI et l’ensemble de la communauté nationale ont été confrontés à la faveur de l’organisation de l’élection présidentielle du 31 octobre 2020.

Je me réjouis donc de cette présence massive des partis et groupements politiques ainsi que des candidates et candidats aux élections des députés du 06 mars 2021.

Monsieur le Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité,

Je voudrais vous remercier pour votre disponibilité et votre présence effective. Vous êtes un acteur clé du Dialogue politique.

La présente cérémonie est la concrétisation de l’une des recommandations issues de la Phase 3 de ce cadre de concertation entre le gouvernement, les partis et groupements politique et les Organisations de la Société civile.

Un pas  est franchi ce jour pour l’apaisement du climat sociopolitique en général et de celui des élections en particulier. Et vous en êtes témoin.

Monsieur le Directeur du National Democratic Institut (NDI)

Votre Institution reste un partenaire important pour nous. Je voudrais vous exprimer notre gratitude pour l’idée de ce projet né en 2010 dans le contexte des élections de sortie de la crise que notre pays a connue.

Le NDI a œuvré patiemment au cours des différents cycles électoraux pour actualiser le Code de bonne conduite et trouvé les occasions pour rappeler aux OSC et aux partis politiques la nécessité de préserver l’éthique et la paix pendant les élections.

Le cycle en cours n’a pas dérogé à la tradition, puisque vous êtes les initiateurs de la charte qui vient d’être signée. Vous avez consenti les efforts nécessaires, dans un processus inclusif et participatif.

Par cette action et toutes les autres que vous menez parfois en toute discrétion, vous contribuez indubitablement à asseoir la confiance entre tous les acteurs des processus électoraux en Côte d’Ivoire et à consolider la démocratie et l’Etat de droit. Recevez, par ma voix, les remerciements de la CEI.

Mesdames et Messieurs les représentants des partis politiques

La CEI se réjouit de votre présence remarquée à cette cérémonie.

J’y vois la manifestation de votre adhésion à l’acte solennel que vous venez de poser ce matin.

C’est le signe de votre engagement à œuvrer avec la Commission électorale indépendante à l’organisation d’élections dans un cadre paisible et serein permettant la libre expression du suffrage, et assurant des résultats qui soient le reflet exact de la volonté du peuple souverain.

Il vous souvient, et nous en sommes heureux de le rappeler, que vous avez travaillé ardemment pour parvenir à l’adoption du document qui nous rassemble ce jour. Le Code de bonne conduite est donc le vôtre.

Et c’est vous, partis politiques et organisations de la société civile qui avez clairement inscrit au nombre des recommandations issues de la 3e phase du Dialogue politique, qui s’est tenue du 21 au 29 décembre 2020, « la signature d’une charte de bonne conduite par les leaders de partis politiques ».

Vos signatures de ce jour constituent donc, en réalité, la preuve du renouvellement de votre engagement au service de la paix et d’élections libres et démocratiques.

C’est le message porté par le Code de bonne conduite.

C’est le sens des valeurs d’équité, de transparence, d’inclusivité, de non-violence pour une compétition électorale démocratique et sans fraudes auxquelles vous venez de souscrire.

C’est, enfin, la signification des libertés que vous vous engagez à respecter, notamment la liberté du vote, la libre circulation, la liberté de battre campagne.

Ces engagements viennent s’ajouter aux obligations ou interdictions déjà formulées expressément par le Code électoral, les lois et règlements de la République de Côte d’Ivoire.

Je ne doute pas que chacune de ses obligations, chacun de ses engagements seront scrupuleusement respectés et demeureront des références à l’aune desquelles sera appréciée la justesse des différents actes que vous aurez à poser dans le cadre du présent processus électoral.

Il s’agit, à présent, de réussir ensemble la mise en œuvre du Code.

Je suis persuadé que nous réussirons. A cet effet, je voudrais vous inviter à la mise en place diligente de l’organe de suivi-évaluation.

 Mesdames et Messieurs,

Ce jour est un rendez-vous important et cette cérémonie l’est également pour le renforcement des acquis de notre démocratie.

Je voudrais vous rassurer de l’engagement ferme de la CEI à conduire des élections apaisées, transparentes et crédibles :

  • dans le strict respect des textes légaux qui encadrent le processus électoral ;
  • par la promotion, la sensibilisation aux droits et devoirs des différents acteurs du processus, et
  • à travers des échanges fréquents et une appropriation des règles du jeu électoral.

Je souhaite plein succès à tous les partis, groupements politiques, candidates et candidats engagés pour les élections législatives du 06 mars 2021, dans la quête des suffrages des électeurs, et ce, dans le respect des principes démocratiques et républicains.

 

Je vous remercie.